5 choses apprises lors de la Packers Family Night – 5 août

GREEN BAY – Les Packers ont tenu leur entraînement annuel Family Night devant 50 112 partisans au Lambeau Field vendredi.

Voici cinq choses que nous avons apprises.

1. La défense n ° 1 ne facilitait pas les choses et la recrue LB Quay Walker en montrait beaucoup à cet égard.

L’attaque de départ des Packers a eu sa juste part de matchs à 11 contre 11, mais trouver trop de rythme a été difficile car la défense n’a pas beaucoup cédé sur le terrain ou sur la course.

Le secondeur intérieur et choix de première ronde Quay Walker a aidé à fixer un cap dès le début en rencontrant Aaron Jones sur la ligne offensive dans un match de course à l’extérieur. Ensuite, Walker a failli attraper une passe sur la ligne de but, mais Aaron Rodgers a enfilé une aiguille pour terminer Marcedes Lewis serré, et Walker a rapidement passé et raté le ballon.

Walker a ensuite eu un autre bon jeu dans le cercle, fléchissant AJ Dillon sur le côté sur le tir de contrôle et après l’attrapé, il est resté dans une position équilibrée pour éviter d’être vaincu par le mouvement intérieur de Dillon. Il n’y a pas eu de combat en direct, mais Walker allait clairement terminer la grande course à l’air libre.

Rodgers semblait avoir arrangé les choses avec trois victoires consécutives contre Allen Lazard, Randall Cobb et Dominique Dafney, la défense s’est ralliée pour arrêter les deux matchs suivants. Walker avait une bonne couverture dans un milieu peu profond qui manquait à Amari Rodgers et n’a ensuite pas fait de lien de balle profond pour Lazard.

“Une chose pour laquelle nous avons poussé notre défense est la cohérence dans l’arrêt de la course et je pense qu’ils ont fait du bon travail en défendant la passe et surtout la balle profonde et ils n’ont pas abandonné une tonne. Il y a de gros joue sur le terrain », a déclaré l’entraîneur-chef Matt LaFleur.

“Nos sept premiers peuvent être assez salés, alors j’espère qu’ils amélioreront beaucoup notre attaque.”

2. La star frappante de la soirée était la recrue WR Samori Touré.

Touré a commencé tôt avec un bon réglage et une prise glissante lors de tête-à-tête contre des arrières défensifs sur un fondu de la zone des buts de Jordan Love. Puis, près de la ligne de but 11 contre 11, il a fait une autre glissade élégante dans le coin avec une passe de Danny Etling.

Le grand moment fort est venu avec un ballon profond de Love alors que Touré se plaçait derrière deux défenseurs et tirait la passe pour un touché de plus de 50 mètres.

“Je pense qu’il a un très bon contrôle du corps et des mouvements du corps”, a déclaré LaFleur à propos de Touré. “C’est vraiment un enfant intelligent qui travaille dans cette entreprise.”

Lazard a ajouté: “Elle a définitivement fait un pas en avant ce soir.”

Son rookie, Roméo Doubs, comme il le fait tous les jours, a encore une fois réalisé un jeu éblouissant, cette fois avec une prise de balle profonde en un contre un dans la zone des buts contre le botteur de coin Kiondre Thomas. Puis à 11 contre 11, Doubs a montré qu’il était humain car il a raté une balle profonde qui semblait s’échapper de ses doigts.

“Vraiment, toutes les recrues ont fait un travail remarquable dans cette grande salle de réception”, a déclaré LaFleur. “Ils ont montré beaucoup de flash. Il sera intéressant de voir ce qui se passera la semaine prochaine à San Francisco.”

Leave a Comment