Assez c’est assez : je refuserai de payer mes factures d’énergie cet hiver | Christophe

jeJe n’ai jamais été impliqué dans la désobéissance civile auparavant. J’ai toujours été un bon garçon – je ne suis pas du genre à me coller au M25. Mais j’ai réalisé qu’il suffit d’une action collective pour persuader le gouvernement et les compagnies énergétiques d’apporter des changements très drastiques. c’est pourquoi je me suis inscrit ne payez pas la campagne. Le 1er octobre, lorsque le prochain plafond tarifaire entrera en vigueur, j’appellerai EDF et je leur dirai, par solidarité avec des millions de personnes, que je ne paierai plus jusqu’à ce qu’ils baissent leurs prix.

Avant le plafonnement des prix le 1er avril, je craignais de ne pas pouvoir me permettre les augmentations de prix spectaculaires. Je suis une maladie chronique et donc un retraité invalide. J’ai réussi à payer 106 £ par mois pour le double carburant. Ensuite, il est monté à 170 £ – ce qui est assez élevé pour moi, mais je peux me le permettre. Nous apprenons maintenant qu’il y aura une augmentation de 60 à 70 % du prix plafond cet hiver. J’ai peur de ne pas pouvoir payer ça. Je trouverai cela inapproprié. Et il y aura des millions de personnes comme moi.

Rappelez-vous que je vis seul. Pendant l’hiver, je n’ai pas de chauffage au rez-de-chaussée; J’utilise uniquement un radiateur dans ma chambre (je dois passer beaucoup de temps allongé à cause de mon état de santé) et un sèche-serviettes dans la salle de bain. Mais je serai toujours affamé de carburant : j’ai calculé que je paierais plus de 10 % de l’argent que je gagnais en frais d’énergie. J’ai lu en octobre, un ménage sur trois susceptibles de connaître des pénuries de carburant. C’est ce qui se cache derrière la campagne Don’t Pay – c’est juste une communauté de gens ordinaires poussés dans une situation insupportable.

Il peut y avoir des critiques qui disent que refuser de payer les factures est irresponsable ou trop risqué. Je dirais que c’est un risque auquel les compagnies énergétiques et le gouvernement nous poussent. De plus, les entreprises font d’énormes profits aux dépens des gens ordinaires. coquille faite 9,5 milliards de livres sterling, une augmentation de 26 % par rapport au bénéfice précédent. Don’t Pay espère qu’il n’en arrivera pas au point où les compagnies énergétiques puniront qui que ce soit pour avoir pris des mesures : il ne devrait certainement pas en arriver là, car nous avons besoin d’un gouvernement responsable pour intervenir avant octobre et éviter cette catastrophe .

J’ai également convaincu une demi-douzaine de personnes que j’ai contactées sur les réseaux sociaux de faire une promesse. Don’t Pay vise à ce qu’un million de personnes s’engagent à faire la grève. C’est un grand nombre, mais cela correspond à l’ampleur de cette crise. Je comprends que 70 000 personnes se sont déjà inscrites, et au fur et à mesure que les gens se parleront, le non-paiement deviendra de plus en plus socialement acceptable. Quelqu’un sur Facebook l’autre jour a demandé : “Alors pourquoi ne le fais-tu pas maintenant ?” Mais il faut que l’effet d’une action collective se déroule en même temps.

Je ne suis pas partisan du tout – je n’ai pas de fil à retordre pour la gauche ou la droite. Pourtant, le gouvernement semble laisser tomber les plus pauvres. Il y a eu plusieurs années où les salaires ont été sous pression, en particulier dans le secteur public ; donc tout le discours vos grèves. Le gouvernement pousse les gens dans la pauvreté en supprimant ces salaires. Les décisions qu’il a prises au cours des dernières années – y compris le fait de ne pas isoler adéquatement les nombreuses maisons qui fuient l’énergie thermique – ont aggravé la situation, en particulier pour les pauvres. Quant à l’opposition : je ne connais pas la politique du parti travailliste en matière d’augmentation des prix de l’énergie.

Avoir une maison bien chauffée est un droit humain. il y a une quantité énorme décès hivernaux extrêmes chaque année – j’ai peur qu’il y ait de nombreuses tragédies liées au froid cet hiver parmi les personnes âgées et handicapées, car les gens n’osent pas allumer le chauffage. C’est pourquoi le gouvernement doit faire quelque chose au sujet du plafond des prix. Il doit être réduit.

  • Christopher (alias) fait partie de la campagne Don’t Pay. Il a 75 ans et vit dans le Yorkshire du Sud.

  • Comme dit à Yohann Koshy

  • Avez-vous un avis sur les sujets abordés dans cet article ? Si vous souhaitez soumettre une lettre de 300 mots maximum pour être considérée pour publication, envoyez-la nous par e-mail à [email protected]

Leave a Comment